Kamala Harris, sénatrice afro-américaine de Californie et ancienne procureure, a expliqué ne plus disposer de fonds suffisants pour poursuivre sa campagne.
Nouvel abandon de poids dans la course à l’investiture démocrate

Kamala Harris était qualifiée pour le prochain débat démocrate, fixé le 19 décembre. Elle avait obtenu les nombres d’intentions de vote et de dons de campagne nécessaires fixés par les instances du parti. La sénatrice afro-américaine de Californie, 55 ans, ancienne procureure élue pour la première fois en 2014, a pourtant décidé de renoncer.

Son abandon dans la course à l’investiture présidentielle est le plus significatif depuis celui de Beto O’Rourke, ancien représentant du Texas, en octobre. Il intervient après ceux de nombreux élus qui disposaient sur le papier des qualités requises pour prétendre à la magistrature suprême mais qui se sont montrés incapables de trouver leur place dans une compétition très disputée, comme le gouverneur de l’Etat de Washington, Jay Inslee, ou l’ancien gouverneur du Colorado John Hickenlooper.

Le 27 juin, à l’occasion du premier débat opposant les prétendants, Kamala Harris avait frappé les esprits en s’en prenant au favori, l’ancien vice-président Joe Biden. Elle l’avait vivement attaqué pour son opposition, dans les années  1970, à la pratique du busing visant à favoriser...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !