Le président a annoncé la mise en place d'une souscription pour rebâtir la cathédrale. Plusieurs appels aux dons ont été lancés par des internautes, et la famille Pinault a prévu 100 millions d'euros.

Et maintenant, les dons pour la reconstruction. « Dès demain une souscription nationale sera lancée », a annoncé Emmanuel Macron, lundi 15 avril peu avant minuit, lors d’une allocution aux abords de Notre-Dame de Paris encore ravagée par les flammes. « Cette cathédrale, nous la rebâtirons tous ensemble et c’est sans doute une part du destin français et le projet que nous aurons pour les années à venir », a lancé solennellement le chef de l’Etat. Plus tôt dans la soirée, plusieurs responsables politiques l’avaient exhorté à avoir recours à cette souscription pour financer les futures réparations du monument national.

Publicité
Publicité

Des internautes ont eux aussi cherché à apporter leur pierre pour rebâtir l’édifice en créant des cagnottes en ligne. En la matière, la méfiance s’impose tant la création de tels outils de collecte de dons sur des plateformes comme Leetchi et Lepotcommun est à la portée de chacun sans garantir la destination de l’argent. Plusieurs campagnes en faveur de Notre-Dame de Paris ont toutefois été lancées.

La Fondation du patrimoine a annoncé qu’elle ouvrirait son propre outil de collecte de dons en ligne dès mardi...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :