Le bourdon de Notre-Dame teintera mercredi soir à 20 heures pour commémorer le tragique incendie qui a ravagé l'édifice il y a un an, jour pour jour. Mais il résonnera aussi pour tous les "soignants qui font l'admiration de notre pays", annonce l'architecte en chef de la reconstruction de la cathédrale.
Notre-Dame de Paris : malgré le coronavirus "le délai, nous arriverons à le tenir, nous retrousserons nos manches", assure le général Georgelin

Il y a un an Notre-Dame de Paris était touchée par un grand incendie. Le monde entier avait les yeux braqués sur la cathédrale. Aujourd'hui en plein confinement, le délai de cinq ans pour reconstruire Notre-Dame de Paris en 2024 est confirmé par le chef de l'État, Emmanuel Macron. Pour Jean-Louis Georgelin, architecte en chef de la reconstruction, le délai de 2024 semble "tenable". Invité mercredi 15 avril sur franceinfo, il précise que si les équipes "sont en sommeil", "nous espérons pouvoir reprendre le chantier le plus tôt possible, dès lors que nous serons en mesure de garantir la sécurité sanitaire de nos compagnons sur ce chantier. Nous reprendrons nos planifications, nous retrousserons nos manches".

Un an après l'incendie de Notre-Dame, revivez les évènements en direct.

Avant le confinement, le délai de fin de construction en 2024 semblait déjà difficile à tenir. Là le chantier est arrêté depuis un mois, réellement pensez-vous qu'on puisse réussir à terminer ?

Il n'y avait pas de consensus sur ce délai. Nous qui sommes en charge de ce chantier, nous nous sommes mobilisés et nous faisons tout pour le tenir et je pense que ce délai nous...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !