Makoto Uchida, candidat poussé par Jean-Dominique Senard, le président de Renault, a été nommé directeur général du constructeur japonais.
Nissan se dote d’une nouvelle direction pour tourner la page Carlos Ghosn

Rapidité et unanimité. Le conseil d’administration de Nissan a pris de court les observateurs en nommant, dès ce mardi 8 octobre, le nouveau patron du constructeur japonais, alors qu’on n’attendait pas la décision avant la fin octobre. La réunion au sommet a donc été efficace, débouchant sur la nomination par consensus de Makoto Uchida (53 ans) en tant que directeur général de Nissan.

M. Uchida sera flanqué d’Ashwani Gupta (un Indien de 49 ans passé par l’Alliance et par Renault), l’actuel directeur général délégué de Mitsubishi, qui devient directeur des opérations de Nissan, et de Jun Seki (58 ans), le responsable du redressement des performances de Nissan, lequel est nommé vice-directeur des opérations et placé sous l’autorité de M. Gupta. Ces nominations seront effectives d’ici le 1er janvier 2020 au plus tard, a précisé l’entreprise.

Une troisième direction en moins d’un an

La firme japonaise alliée de Renault se dote donc d’une troisième direction en moins d’un an, elle qui n’avait connu qu’un seul patron pendant presque vingt ans : Carlos Ghosn, arrêté pour malversations financières, à...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !