Invité d'honneur à la « semaine de l'immobilier ​» organisée à Paris, l'ancien président a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas dans les débats sur la ville de demain
Nicolas Sarkozy se paye les écolos pour le plus grand bonheur des professionnels de l’immobilier

Jalonnée de conférences sur la ville verte, la « Paris Real Estate Week » (semaine de l’immobilier) n’en a pas moins été inaugurée, mercredi, par Nicolas Sarkozy avec des piques saillantes envers les écolos. « Si quelqu’un demain voulait construire la tour Eiffel, ceux qui défendent les crapauds à points jaunes et à pois bleus s’y opposeraient », a critiqué l’ancien président avec un sourire, anticipant déjà son petit effet. Applaudissements dans la salle.

La vague verte aux régionales ? « Pas un signe de progrès », a-t-il poursuivi, choqué par les récents propos des maires de Lyon et Bordeaux. « J’aime le cyclisme, j’aime le tour de France. […] Avec ma mère on attendait ce jour où nous allions acheter le sapin. Ça me fait du bien de ne plus être en politique, si c’est ça la politique ! ». Et de condamner cette « façon de regarder l’avenir avec crainte et détestation de tout ce qui est nouveau et moderne ». « Quand vous allez à Manhattan vous ne dites pas “c’est trop dense”, vous dites “c’est magnifique” ! Quand Pompidou a fait Beaubourg, quand Mitterrand a fait la pyramide du...

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !