En attendant la sortie “d'un disque de chansons du passé”, découvrez la face cachée de Nana Mouskouri, la star internationale de 85 ans…
Nana Mouskouri : Les 10 secrets d'une voix en or !

TOUT UN CINÉMA

Nana a grandi dans un cinéma, avec un père projectionniste et sa mère ouvreuse dans le même établissement. La chanteuse affi rme volontiers que cet environnement lui a « appris à rêver », celui des fi lms, en particulier Le Magicien d'Oz, sorti en 1939, dans lequel Judy Garland interprète magistralement le titre Over the Rainbow. C'est cet univers qui lui a donné l'envie de chanter et de se produire. « Quand je chantais sur la scène du cinéma où mon père travaillait, devant une salle vide, je me sentais bien, j'étais sur un nuage, c'était irréel », avait-elle confi é au quotidien suisse Le Temps, en 2017.

FEMME À LUNETTES

Si, aujourd'hui, personne ne trouve rien à redire au sujet de ses lunettes, on a longtemps assené à la jeune artiste qu'elle devait s'en passer ! « Au début, aucune télévision dans le monde ne m'acceptait avec », avait-elle expliqué. Même le grand Harry Belafonte, avec qui elle part en tournée entre 1964 et 1966, tente de les lui faire enlever. Mais en vain ! « Je suis myope et astigmate. Et toute ma vie, j'ai voulu être sur scène comme je suis dans la vie. Alors, voilà. » Une autre raison qui l'a...

Lire la suite sur Francedimanche.fr

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !