Le replay vidéo de la chronique matinale d'Europe 1
Municipales à Paris: le bouleversement Agnès Buzyn

En seulement 48 heures, Agnès Buzyn a changé toute la physionomie de la campagne des municipales à Paris. À l’inverse de Benjamin Griveaux qui s’alignait sur les projets écologiques d’Anne Hidalgo, Agnès Buzyn a choisi de se concentrer sur les problèmes quotidiens des Parisiens, tout comme Rachida Dati.

Cela fait à peine plus de 48 heures qu’Agnès Buzyn est candidate à la mairie de Paris et beaucoup de choses ont déjà changé.

Insensiblement, tout est devenu différent. D’abord, l’ambiance qui était lourde au QG de campagne de Benjamin Griveaux depuis un mois. Son début de campagne raté pesait sur le moral des équipes. Et puis, les relations exécrables entre l’ex-candidat En Marche et Cédric Villani mettaient de l’électricité dans l’air. C’est du passé et tout le monde a remarqué avec quelle application Agnès Buzyn mettait en avant sa bienveillance, son calme et son écoute.

Mais Cédric Villani ne renonce pas pour autant ?

C’est vrai, mais les mots choisis désormais par les deux camps et les gestes mis en avant depuis dimanche ont un sens. Alors que le mathématicien détestait le champion déchu de la macronie, il ne perd...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !