Le trafic des voitures a baissé de 8% en seulement un an à Paris, d'après un document de la municipalité révélé par "Les Echos" vendredi. 
Municipales à Paris : depuis l'élection d'Anne Hidalgo en 2014, la circulation automobile a reculé de 19% dans la capitale, selon la mairie

Des résultats positifs pour l'une des politiques emblématiques d'Anne Hidalgo, moins d'un mois avant les élections municipales. Depuis son élection à la mairie de Paris en 2014, la circulation automobile a reculé de 19%, d'après u n document de la direction de la voirie et des déplacements de la Ville, que Les Echos révèlent, vendredi 21 février.

Entre 2018 et 2019, le recul observé du trafic automobile est même de 8,1% – un record depuis les débuts des comptages automatiques, précise ce document dévoilé par Les Echos. Cette baisse aurait été encore plus importante sans l'impact du mouvement de grève contre la réforme des retraites à la RATP et la SNCF.

Il y a rarement eu une baisse aussi spectaculaire de circulation automobile dans une capitale.

Sébastien Marrec, doctorant en aménagement et urbanisme à l'université Rennes 2

aux "Echos"

L'impact de plusieurs décennies de mesures

Depuis 2014, la réduction de la circulation automobile à Paris est l'un des projets principaux du mandat d'Anne Hidalgo. Est-elle néanmoins seule responsable de ce recul sensible du trafic dans la capitale ? Auprès des Echos, Frédéic Héran, maître de conférences en...

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !