Dans une étude rendue publique mardi, l'Anses pointe particulièrement du doigt les boissons sucrées et les gâteaux, biscuits voire pâtisseries proposés aux enfants pour leur goûter.

Les enfants, femmes enceintes et allaitantes ainsi que les personnes âgées présentent des besoins particuliers en termes d'alimentation. L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) publie, mardi 25 juin, des avis d'experts sur l'alimentation de ces groupes, avec des repères nutritifs spécifiques, adaptés à leurs besoins.

L'Agence de sécurité sanitaire préconise de réduire "en urgence" la consommation de sucres chez les enfants

Cette étude révèle notamment que les enfants consomment des quantités de sucres excessives, que l'Anses préconise de réduire "en urgence". Franceinfo fait le point sur les principales conclusions.

Pour les nourrissons : miser rapidement sur les œufs, les arachides et produits laitiers

Tout l'enjeu pour les enfants de moins de 3 ans est de réussir à diversifier correctement leur alimentation. L'Anses souligne dans son rapport que l'allaitement maternel peut favoriser l'acceptation de nouveaux aliments. D'autre part, l'agence préconise d'introduire des aliments variés, et notamment solides, entre 4 et 6 mois.

A partir de cette première diversification, il faudrait introduire rapidement dans l'alimentation des produits laitiers, des...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage