BANQUE - Un rapport se penche pour la première fois sur les effets des mesures de la loi Macron, entrées en vigueur en février 2017, pour faciliter la mobilité bancaire. Mais le bilan est en demi-teinte, selon l’UFC-Que Choisir.

Est-il vraiment plus facile de changer de banque ? Alors que des mesures destinées à faciliter la mobilité bancaires ont été lancées en février 2017 dans le cadre , un premier bilan de leur efficacité est dressé par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Cette instance paritaire, chargée d’étudier les questions liées aux relations entre le secteur financier et ses clients, dresse un constat plutôt positif, au contraire de l’UFC-Que Choisir.

Publicité
Selon le rapport, quelque 1,2 million de demandes de changements de banque ont été traitées, dont 45 à 60%, selon les réseaux bancaires, ont effectivement abouti à une fermeture de compte. 85% des bénéficiaires du service de mobilité interrogés se sont déclarés satisfaits, selon un sondage OpinionWay réalisé pour le compte du CCSF.Pourtant, selon l’UFC Que Choisir, le compte n’y est pas. "Le bilan du CCSF s'accommode dans l'indifférence d'un niveau de mobilité bancaire famélique", dénonce son président... > Lire la suite sur LCI

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité