TIC TOC - Le Bulletin des scientifiques atomistes a avancé l'horloge de l'apocalypse - un outil mesurant le temps séparant le monde d'un cataclysme planétaire - à minuit moins 100 secondes. Les raisons de ce nouvel avancement ? La menace nucléaire et le réchauffement climatique.
Mise à jour, l'horloge de l'apocalypse se rapproche de minuit (et de la fin du monde)

L'horloge de l'apocalypse, imaginée en 1947 pour symboliser l'imminence d'un cataclysme planétaire, a été avancée à minuit moins 100 secondes par le groupe de scientifiques la gérant, soulignant les dangers présentés par le changement climatique et la prolifération nucléaire. "Nous exprimons désormais en secondes le temps séparant le monde de la catastrophe, non plus en heures ou en minutes", a déclaré Rachel Bronson, présidente et directrice générale du Bulletin of Atomic Scientists, lors d'une conférence de presse à Washington, comme tous les ans en janvier.

L'an dernier, l'horloge indiquait minuit moins 2. L'aiguille a donc été avancée de 20 secondes. Un groupe d'experts, dont 13 lauréats du prix Nobel, fixe chaque année la nouvelle heure. A l'origine, après la Seconde guerre mondiale, l'horloge indiquait minuit moins 7. En 1991, à la fin de la Guerre froide, elle avait reculé jusqu'à 17 minutes avant minuit. En 1953, ainsi qu'en 2018 et (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !