Les dessins publiés dans le journal satirique détournent les slogans de la dernière campagne de recrutement de l'armée de terre en mettant en scène des cercueils honorés par Emmanuel Macron.
Militaires tués au Mali : la « peine immense » de l’armée de terre causée par des caricatures de « Charlie Hebdo »

Les dessins du dernier numéro de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo sur la mort des treize soldats français au Mali le 25 novembre ne passent pas dans l’armée de terre. Son chef d’état-major, le général Thierry Burkhard, a publié samedi 30 novembre sur son compte Facebook un texte indigné, dans lequel il invite le directeur du journal, Riss, à venir assister à la cérémonie d’hommage national aux Invalides lundi 2 décembre. Riss, contacté par Le Monde, n’a pas souhaité commenter cette initiative.

« Le temps du deuil de ces familles a été sali par des caricatures terriblement outrageantes dont votre journal a assuré la diffusion. Si l’indignation m’a d’abord gagné, c’est surtout une peine immense qui m’envahit en pensant au nouveau chagrin que vous infligez à ces familles déjà dans la souffrance », écrit le général. Le militaire dit son « incompréhension profonde. Qu’avons-nous donc fait, soldats de l’armée de terre, pour mériter un tel mépris ? Qu’ai-je manqué moi-même, chef d’état-major de l’armée de terre, dans l’explication du sens profond de notre engagement, pour qu’avec une telle...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !