Disparu il y a trente ans, ce trompettiste de hautes envolées, au son inimitable, repoussa les limites du jazz dont il ouvrit l'horizon et révéla de grands musiciens en herbe.
Miles Davis : Première star bien embouchée !

On peut aborder Miles Davis par n'importe quel bout. L'attaquer avec délectation par ses raretés, le butiner à l'envi, commencer par la fin ou se laisser embarquer dans ses entrelacs mélodiques qui courent sur cinq décennies. Toujours est-il que lorsque l'on se penche sur la carrière de ce trompettiste au talent inégalé, ce sont les oreilles qui en redemandent. Prodige de la non-virtuosité, expert du silence – « la véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence », disait-il –, de la note fantôme, du dérapage et de la brisure comme marques stylistiques, Miles Davis a réussi à se départir de tout étiquetage tout en offrant un son qui a su épouser les évolutions musicales de son temps. Son talent fut de réinventer les formes du jazz, de concilier succès commercial, expérimentation et exigence musicales. Tout à la fois précurseur et populaire, il fut l'un des rares musiciens de jazz à devenir une star internationale.

Miles Dewey Davis III naît le 26 mai 1926 à Alton, sur les bords du Mississippi. Il grandit à East St. Louis dans l'aisance, entre un père chirurgien-dentiste qui lui inculque la fierté raciale...

Lire la suite sur Francedimanche.fr

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !