En s'intéressant au parcours de son ami, « philosophe et écrivain », mort en 2018, Elisabeth Lenchener s'attaque à un sujet clivant, le soutien à la création d'un Etat juif en Palestine.
« Michaël Bar-Zvi, l’ami, le Mensch », sur Toute l’histoire : portrait d’un défenseur éclairé du sionisme

TOUTE L’HISTOIRE – SAMEDI 14 MAI À 22 H 30 – DOCUMENTAIRE

Passé le sombre monologue introductif de la réalisatrice, le regard bleu et pénétrant d’un sexagénaire capte l’attention. Seul face à la caméra, Michaël Bar-Zvi se présente comme « philosophe et écrivain », modestement, tel un Mensch – en yiddish, quelqu’un d’attentif et d’intègre. Nous sommes alors en plein tournage de La Richesse (diffusé en 2019), documentaire d’Elisabeth Lenchener consacré au rapport délicat de l’homme à l’argent.

La mort de Michaël Bar-Zvi le 29 mai 2018, à l’âge de 68 ans, va convaincre la réalisatrice de s’attaquer à un sujet plus clivant que l’argent – le sionisme –, en consacrant un portrait à son ami de trente ans. Il est diffusé le jour anniversaire de la création de l’Etat d’Israël, le 14 mai 1948, afin de « rendre le sionisme plus accessible, de faire tomber les préjugés et d’élever le débat », a confié Elisabeth Lenchener au Monde, lundi 9 mai.

L’objectif ambitieux nécessite un effort intellectuel, y compris de la part du téléspectateur. Celui-ci devrait s’y prêter...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !