Après des "vérifications approndies" de son idendité, l'homme s'est révélé être un homonyme du suspect recherché. Il a finalement été remis en liberté, a précisé Rémy Heitz.
Meurtre de Jamal Khashoggi : le Saoudien arrêté mardi à Roissy n'est pas le suspect recherché par la Turquie, annonce le procureur général de Paris

Le Saoudien arrêté mardi 7 décembre à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, qui était soupçonné d'être un membre du commando impliqué dans l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018, n'est pas le suspect recherché par la Turquie, a annoncé mercredi 8 décembre le procureur général de Paris.L'homme s'est finalement révélé être un homonyme du suspect recherché. Il a été remis en liberté, a précisé Rémy Heitz.

Il avait été interpellé "sur le fondement d'un mandat d'arrêt international émis par les autorités judiciaires turques le 5 novembre 2018 dans le cadre de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi", a précisé Rémy Heitz dans un communiqué. "Les vérifications approfondies relatives à l'identité de cette personne ont permis d'établir que le mandat ne s'appliquait pas à elle" et "il a été remis en liberté", a-t-il ajouté.

Assassiné dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul

Critique du pouvoir saoudien après en avoir été proche, Jamal Khashoggi, résident aux Etats-Unis et chroniqueur du quotidien Washington Post, avait été assassiné le 2 octobre 2018 dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul en...