La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble doit examiner cette demande de liberté mercredi, mais la famille de ce jeune tué à la sortie d'une boîte de nuit en 2018 est déjà sous le choc.
Meurtre d'Adrien Perez : le juge des libertés et de la détention accepte la remise en liberté d'un suspect, le parquet fait appel

Le juge des libertés et de la détention a accepté la remise en liberté sous contrôle judiciaire d'un des trois jeunes mis en examen dans l'enquête sur le meurtre d'Adrien Perez, poignardé à la sortie d'une discothèque de Meylan (Isère), près de Grenoble, le 29 juillet 2018, rapporte France Bleu Isère mardi 28 juillet. Le parquet a fait appel de cette décision. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble doit l'examiner mercredi.

C'est comme si on nous tuait une deuxième fois. On est anéanti.

Patricia Perez, la mère de la victime

"On ne comprend pas cette décision", confie Patricia Perez, la mère de la victime, à France Bleu Isère. Yanis El Habib, âgé de 21 ans, est détenu à la prison de Saint-Quentin-Fallavier. Il nie avoir donné le coup de couteau mortel à Adrien Perez. Mais il "est bien présent sur les images", affirme Me Denis Dreyfus, l'avocat des parents de la victime. "Il lève les bras en disant 'vous vous souviendrez de moi'. C'est insupportable pour mes clients. S'il sort, il y aura trouble à l'ordre public", estime l'avocat.

L'avocat de Yanis El Habib, Me Julien Charles s'est quant à lui refusé à tout commentaire avant...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !