Le Voyage à Nantes expose pendant deux mois une multitude d'oeuvres d'art contemporain. Cette année, le festival démarre samedi 8 août et dure jusqu'au 27 septembre.
"Mettre l'art dans l'espace public" : avec le Voyage à Nantes, les artistes contemporains s'approprient les rues de la ville

De l'eau tombant en cascade sur l'Opéra, un lit à baldaquin qui flotte dans un canal ou un sexe féminin arrosant une fontaine : le Voyage à Nantes expose pendant deux mois une multitude d'oeuvres d'art contemporain dans les rues de la cité des Ducs. "On s'est interdit les thématiques parce qu'elles sont contraignantes, en fait la thématique, c'est interpréter cette ville", explique Jean Blaise, le directeur artistique du festival qui démarre samedi 8 août et dure jusqu'au 27 septembre.

Pour "mettre l'art dans l'espace public", chaque été, des places et bâtiments de Nantes et sa région sont investis par les artistes avec des constructions souvent monumentales, dont une partie reste à demeure après l'événement. Au total, le parcours comprend une vingtaine de nouvelles étapes, parmi lesquelles on remarque aussi les bottes de trois mètres de haut de Lilian Bourgeat et les sculptures fondues dans la végétation de Jean Jullien.

La déambulation mènera cette année sur la place Graslin où le théâtre du XVIIIe siècle a été recouvert d'une cascade par Stéphane Thidet, qui avait introduit six loups dans les douves du château des Ducs de Bretagne pour le...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !