Mary Kay Letourneau, cette enseignante américaine qui avait défrayé la chronique pour avoir eu une liaison avec Vili Fualaau, l'un de ses élèves, mineur au moment des faits, vient de s'éteindre à l'âge de 58 ans.
Mary Kay Letourneau : Morte d'avoir trop aimé !

Au nom de l'amour, elle avait défié les lois et avait été mise au ban de la société américaine qui ne pouvait tolérer qu'une enseignante et son élève à peine rentré dans l'adolescence décident de vivre leur passion au grand jour. Une passion d'autant plus forte que Mary Kay Letourneau et son jeune amant, Vili Fualaau, s'étaient retrouvés seuls contre tous, lorsque la justice et les médias du monde entier s'étaient intéressés à cette affaire sulfureuse qui défraya la chronique dans les années 90. Mais ce scandale retentissant n'avait fait que renforcer davantage les sentiments sincères que Mary Kay et Vili éprouvaient l'un pour l'autre. L'héroïne de ce fait divers, qui vient de s'éteindre à l'âge de 58 ans terrassée par le cancer, avait, à de nombreuses reprises, clamé sa vérité, notamment dans un livre intitulé Un seul crime, l'amour (éd. Robert Laffont). Pécheresse Cette idylle si décriée débute en 1996, lorsque Mary Kay, 34 ans, qui enseigne les mathématiques à la Shorewood Elementary School, à Seattle, tombe amoureuse d'un de ses élèves. Cette femme mariée et mère de quatre enfants se surprend en effet à trouver du charme...

Lire la suite sur Francedimanche.fr

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !