JUSTICE - Un ex-interne en médecine, surnommé "Albistouri" ou "Elbistouri" sur les réseaux sociaux, a été condamné lundi à neuf ans d'emprisonnement pour avoir voulu rejoindre l'organisation terroriste Etat islamique et pour apologie du terrorisme.

Il avait publié des milliers de tweets vantant le terrorisme. Dès novembre 2015, Amine L. aujourd'hui âgé de 32 ans, a tenu, via six comptes Twitter et des milliers de publications, des propos "absolument abjectes, antisémites, homophobes", et s'est "moqué des victimes du 13 novembre et de Nice", jusqu'à son arrestation il y a près de trois ans en Turquie, explique le procureur, qui avait requis neuf années de prison avec une période de sûreté des deux tiers.

"Je suis musulman et je suis pour le terrorisme"; "le mécréant se divise en deux parties: la tête et le corps" ou "je ne suis pas du genre à me coucher même face aux juges", a-t-il notamment tweeté, rappelle la présidente du tribunal correctionnel de Paris. Des propos qui lui ont valu d'être signalé à plusieurs reprises en 2015 aux autorités par des internautes sur la plateforme Pharos, mise en place pour dénoncer des contenus illicites sur les réseaux sociaux. "Une posture de rejet et de mépris (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !