La plus grande ville touristique du Maroc a été désignée "Capitale africaine de la culture". Cette édition pilote, qui débute le 31 janvier 2020, se veut une vitrine de la création africaine d'aujourd'hui. 
Marrakech, première "capitale africaine de la culture", s'apprête à vivre une année 2020 aux couleurs de l'Afrique

Marrakech s’apprête à vivre une année exceptionnelle. Désignée en 2018 à l'occasion du sommet Africités "Capitale africaine de la culture", elle inaugure une grande première sur le continent. Le 31 janvier, date qui marque le retour du Maroc (en 2016) au sein de l’Union africaine, la ville lancera son programme de festivités, avec une grande cérémonie populaire d’ouverture, dans un grandiose spectacle de rue.

La ville impériale souhaite à cette occasion devenir la vitrine culturelle non seulement du Maroc, mais de l’ensemble de l’Afrique, en valorisant la diversité des créations et des expressions culturelles. L’occasion de faciliter la circulation des artistes et des œuvres au sein du continent.

Un parc de sculptures (d’artistes africains), un salon de l’artisanat et du design, du cinéma et du théâtre sont au programme. Une Foire d’art contemporain africain, une Biennale de la danse, des rencontres de la photographie... l’année culturelle s’annonce exceptionnelle.

Une vitrine de la création africaine

"Le terreau humain, le souci de la multi-culturalité et la richesse de son patrimoine permettent à Marrakech de lancer une édition pilote...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !