Cet infirmier libéral raconte la difficulté de trouver des masques FFP2. "Il faut que je me débrouille avec mes collègues, dit-il. Heureusement qu'il y a une belle solidarité".
Marché des masques contre le coronavirus : "C'est la jungle surtout pour les professions libérales", témoigne un infirmier libéral

La cellule investigation de Radio France révèle mardi 21 avril les inquiétudes qui existent sur la qualité des masques de protection importés de Chine. Il y a des doutes sur la qualité des masques ou leur certification, des attestions de conformité sont parfois falsifiées. "C'est la jungle surtout pour les professions libérales", témoigne mardi sur franceinfo Christophe Salvignol, infirmier libéral, trésorier du syndicat Infin'idel (syndicat des infirmiers libéraux).

Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct.

franceinfo : Comment est le marché ?

Christophe Salvignol : C'est tout à fait la jungle surtout pour les professions libérales, comme les médecins généralistes et les infirmières libérales. Nous avons des soucis d'approvisionnement au niveau des pharmacies. On a très peu de moyens pour se protéger. Cela fait quatre semaines que nous sommes limite au niveau matériel. On nous délivre des masques chirurgicaux alors qu'on aurait besoin de FFP2.

J'ai reçu, c'est une dotation de notre mairie, des masques soi-disant FFP2 mais sur la notice il est noté FPP2.

Christophe Salvignol, infirmier libéral

à franceinfo

Cela m'a mis...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !