Les Sages saluent en revanche les réformes engagées depuis 2015 qui ont permis de stabiliser les dépenses dans le domaine des aides au logement.
Manque d'équité des aides au logement des étudiants, transformation de La Poste : ce qu'il faut retenir du rapport de la Cour des comptes

Des dépenses stabilisées en matière d'aides au logement, un déséquillibre financier chronique de l'École polyechnique, ou encore une baisse continue du volume de courrier traité par La Poste... la Cour des comptes publie son rapport annuel, mardi 25 février. Un document qui passe au crible les politiques et les dépenses publiques.

La Cour des comptes s'est notamment intéressée aux d'aides au logement. Selon elle, les réformes engagées depuis 2015 ont permis de stabiliser les dépenses, qui ne cessaient d'augmenter. La baisse de cinq euros des APL (aide personnalisée au logement) et celle du loyer de solidarité dans le logement social au début du quinquennat d'Emmanuel Macron ont permis d'économiser un milliard d'euros. Le rapport indique que le montant de ces aides est passé "de 18 milliards par an entre 2015 et 2018 à 17 milliards en 2018 et 2019."

Supprimer les APL pour les étudiants rattachés au foyer fiscal des parents

Cependant ces réformes, "parfois hâtivement engagées", ont rendu le dispositif général moins lisible. Et surtout, "la situation sociale et financière des bénéficiaires, y compris des ménages les plus modestes", n'a pas été prise...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !