Plus de 400 manifestations sont organisées dans le pays ce samedi, pour défendre le droit à l'avortement, alors que la Cour suprême américaine prévoit de revenir sur la jurisprudence qui garantit ce droit.
Manifestations pour le droit à l’IVG aux Etats-Unis : "Si les choses bougent, ce sera par l'opinion publique", estime une spécialiste des Etats-Unis

"Si les choses bougent, ce sera par l'opinion publique", a estimé samedi sur franceinfo Anne Deysine, juriste, spécialiste des questions politiques et juridiques aux Etats-Unis. Plus de 400 manifestations sont organisées dans le pays samedi, pour défendre le droit à l'avortement.

Quels États américains interdiraient l'avortement en cas de revirement de la Cour suprême ?

La Cour suprême prévoit de revenir sur la jurisprudence qui garantit ce droit. Les États américains auraient ainsi la possibilité d'interdire ou d'autoriser les interruptions volontaires de grossesse. L'arrêt définitif est attendu en juin. Si c'est le cas "sur le plan juridique, nous allons assister à des combats absolument incroyables", prédit Anne Deysine.

franceinfo : Ces manifestations peuvent-elles avoir une influence sur la Cour suprême ?

Anne Deysine : Les juges de la Cour suprême sont nommés à vie pour justement ne pas être sensible aux pressions ni du Président, ni du Congrès, ni de l'opinion publique. D'ailleurs, dans ce projet, le juge Alito a pris le soin d'écrire un petit paragraphe en disant : "de toute façon, nous les juges, nous ne nous prêtons pas attention à l'opinion...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !