Le fonds américain Silver Lake prend 10 % de l'équipe anglaise, la valorisant à 4,4 milliards d'euros.
Manchester City, le club le plus cher du monde

Le football anglais ne sert peut-être pas que de jouets à des multimilliardaires tentant de s’acheter une image positive à bon compte. Il est aussi – de plus en plus – une affaire rentable. L’investissement du fonds américain Silver Lake dans Manchester City, annoncé mercredi 27 novembre, semble en apporter la preuve. Le fonds d’investissement, spécialisé dans les technologies et le divertissement, a pris 10 % de participation dans City Football Group, le groupe propriétaire de l’équipe mancunienne, pour 500 millions de dollars (450 millions d’euros). Cela valorise le club à 4,8 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros), ce qui en fait le groupe de football le plus cher du monde. En comparaison, Manchester United, qui est coté en Bourse – mais dont les résultats actuels sont médiocres – est valorisé à 3 milliards de dollars.

En achetant Manchester City en 2008, le cheikh Mansour Bin Zayed Al-Nahyan, membre de la famille régnante d’Abou Dhabi, semblait à la fois s’acheter un jouet de riche et servir de blanchisseur de l’image du petit Etat pétrolier, qui fait partie des Emirats arabes unis et est régulièrement...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !