CHANGEMENT - Le barème du malus écologique appliqué en France pour l'achat d'une voiture neuve polluante a de nouveau évolué le 1er mars. La bascule d'un ancien à un nouveau système de mesure des émissions de CO2 peut faire varier la taxation, à la hausse ou à la baisse. Retrouvez les grilles complètes.
Malus écologique pour l'achat d'une voiture neuve : la nouvelle grille va-t-elle vous coûter plus cher ?

À peine deux mois après son entrée en vigueur, le nouveau barème écologique de janvier est désormais remplacé par une nouvelle mouture. Dans les deux cas, le principe est exactement le même : l'achat d'une voiture neuve donne lieu à une taxe qui augmente avec le niveau d'émission de CO2 du véhicule. En dessous d'un certain seuil, lorsque les rejets sont faibles, aucun malus n'est appliqué. Au dessus d'un plafond, lorsque les rejets sont importants, le malus maximal de 20.000 euros est dû. Entre ces deux extrêmes, il existe 76 paliers montant progressivement de 50 euros à 19.641 euros. 

La grande nouveauté entrée en application ce dimanche 1er mars (à la suite du décret publié vendredi 28 février au Journal officiel) consiste à utiliser une nouvelle méthode pour calculer les émissions de gaz. Désormais, la grille se réfère à une procédure internationale appelée WLTP (l'acronyme de Worldwilde harmonized light vehicles test procedure). Celle-ci présente l'avantage de (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !