Le président de la République voit dans les attaques d'une partie de la droite et de l'extrême droite contre les textes européens une «vieille maladie française».Emmanuel Macron a..
Macron défend le droit européen face aux critiques de la droiteAFP

Le président de la République voit dans les attaques d'une partie de la droite et de l'extrême droite contre les textes européens une «vieille maladie française».

Emmanuel Macron a condamné lundi les remises en cause du droit européen, «vieille maladie française», en allusion aux attaques en ce sens de plusieurs candidats à la présidentielle pour 2022 dont Valérie Pécresse et Michel Barnier à droite.

«Je suis étonné pour rester pudique, de voir de voir que dès qu’il y a un problème nous en revenons à cette vieille maladie française qui consiste à dire : c’est l’Europe», des textes «signés, puis ratifiés souverainement». «Qu’est-ce que c’est que cette affaire? Il nous faut donc les défendre», a-t-il lancé en ouvrant les Etats généraux de la justice.

«Notre justice s’est construite depuis longtemps dans le dialogue des juges au niveau européen. Ce dialogue a accompagné la construction politique de l’UE, il l’a précédé», a affirmé le président.

Valérie Pécresse et Michel Barnier attaquent la légitimité du droit européen

Il a notamment rappelé que des textes, comme la Convention européenne des droits de l'homme «que la France a rejoint souverainement», constituent «des outils fondamentaux pour défendre les droits de l'Homme. Cet humanisme français et européen qui nous fait et nous distingue est à défendre», a-t-il insisté.

«Une démocratie, où on laisse la défiance s'installer, la justice être...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !