Le Président de la République remettait mercredi soir les insignes de la Légion d'honneur à l'ancien président de l'Assemblée nationale. L'occasion de faire quelques digressions
Macron décore Bartolone... et dénonce l’excès de transparence

Emmanuel Macron remettait les insignes de la Légion d’honneur à l’ancien président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone mercredi soir, sous les ors de l’hôtel de Lassay. En présence de l’ancien Premier ministre Lionel Jospin (que Claude Bartolone a nommé au Conseil constitutionnel en 2015), des deux députés socialistes que le Président a promus ministres (Olivier Dussopt et Didier Guillaume), de ministres du précédent quinquennat (Matthias Fekl, Estelle Grelier, Jean-Marie Le Guen, Bruno Le Roux, Christiane Taubira) et de quelques députés socialistes d’hier et d’aujourd’hui.

Mais en l’absence de Laurent Fabius, ancien mentor de Claude Bartolone, jusqu’à ce que les deux hommes rompent. Emmanuel Macron a d’ailleurs évoqué ce divorce entre « un intransigeant et un rancunier », sans préciser lequel est l’intransigeant et lequel est le rancunier.

Leur détestation commune de François Hollande a rapproché Emmanuel Macron et Claude Bartolone à la fin du précédent quinquennat. Et c’est l’ancien président de l’Assemblée qui a propulsé comme rapporteur de la loi Macron en 2015 le frondeur Richard Ferrand, devenu depuis...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !