Possible titulaire en 8e de finale de la Ligue des champions, l'ancien Parisien, indésirable en sélection, dispute son premier match en France depuis plus d'un an. Après des « problèmes d'acclimatation », il a trouvé sa place à la Juventus Turin.
Lyon-Juventus : Adrien Rabiot, un « Duc » à l’aise chez la Vieille Dame

Pour Didier Deschamps, les retours chez la « Vieille Dame » auraient tendance à être moins réconfortants qu’avant. Bien sûr, l’ancien capitaine et entraîneur sera toujours chez lui à Turin, mais il n’y trouve plus trop de tête connue, ou alors une qui ne lui revient pas : celle d’Adrien Rabiot.

Le Francilien de 24 ans sort depuis deux mois d’une longue hibernation, un trou d’air dans une carrière qui commençait à peine. Il pourrait, mercredi 26 février à Lyon, être titulaire avec la Juve en 8e de finale de Ligue des champions, après 447 jours d’absence dans les stades de France.

L’absence n’a pas trop pesé aux Français : au palmarès des footballeurs les plus appréciés ici, Rabiot doit se trouver quelque part entre Samir Nasri et Nicolas Anelka. Sa polyvalence au milieu de terrain et la somme de ses qualités – puissance, technique, frappe de balle – trouvent peu d’équivalent mais trop de faux pas ont abîmé la relation naissante entre Rabiot et le football français : à Paris, ses exigences vis-à-vis du club – poste, temps de jeu, salaire – ont parfois semblé en décalage avec son implication en match ;...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !