Cette résolution, sans valeur contraignante, doit être débattue le 3 décembre à l'Assemblée nationale. Elle prévoit notamment d'élargir la définition de l'antisémitisme à l'antisionisme.
Lutte contre l'antisémitisme : 127 universitaires juifs appellent à s'opposer à une résolution LREM

"Cet amalgame est fondamentalement faux." Un collectif de 127 intellectuels juifs appelle l'Assemblée nationale à s'opposer à une proposition de résolution pour lutter contre de "nouvelles formes" d'antisémitisme. Sans valeur contraignante, la résolution a été proposée par le député LREM de Paris Sylvain Maillard et doit être examinée mardi 3 décembre. Le texte suscite de nombreuses critiques, y compris dans la majorité.

Il suggère de reprendre la définition de l'antisémitisme de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste (Ihra), validée par plusieurs pays et appuyée par Emmanuel Macron en février devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Le président de la République avait alors affirmé vouloir élargir la définition de l'antisémitisme à l'antisionisme.

Une définition "hautement problématique"

Dans une tribune publiée dans Le Monde (lien réservé aux abonnés), le collectif d'intellectuels estime que la résolution "assimile (…) l'antisionisme à l'antisémitisme". Or "pour les nombreux juifs se considérant antisionistes, cet amalgame est profondément injurieux", affirme le collectif. "De...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !