Des gendarmes sont sur place pour "surveiller le site" et éviter de laisser repartir les gens "pour des questions sanitaires", explique la préfecture de Lozère.
Lozère : entre 5 000 et 7 000 personnes encore présentes à une rave-party

La fête continue. Entre 5 000 et 7 000 personnes demeuraient toujours lundi 10 août au matin sur un terrain agricole du parc national des Cévennes où elles se sont rassemblées samedi soir pour une rave-party en dépit de la limitation des rassemblements liée au Covid-19, a indiqué la préfecture de Lozère.

"Deux escadrons de la gendarmerie mobile, soit 120 hommes, ainsi que 50 gendarmes départementaux se relaient sur place pour surveiller le site et éviter que les véhicules ne repartent pour des questions sanitaires, liées au risque de propagation du Covid-19, et aussi de sécurité routière, a indiqué la préfecture. Beaucoup de personnes ne sont pas en état de conduire." Les gendarmes ont procédé à des verbalisations pour alcoolémie et usages de produits stupéfiants.

Plus de 10 000 personnes samedi

Samedi soir vers minuit, plusieurs centaines de véhicules avaient envahi ce terrain agricole sur la commune d'Hures-la-Parade pour installer une rave-party géante. Selon les agriculteurs, la mairie et les gendarmes, plus de 10 000 personnes étaient présentes pour cet événement interdit et illégal, alors que les manifestations de plus de 5 000 personnes sont...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !