C'est un diamant brut, non encore taillé, gros comme une balle de tennis. La maison Louis Vuitton espère s'imposer dans le cercle fermé de la haute joaillerie grâce à ce joyau extrait au Botswana.
Louis Vuitton présente un diamant géant en vue de s'imposer dans la haute joaillerie

La maison Louis Vuitton présente à partir de mardi 21 janvier à Paris un diamant hors norme à une poignée de clients triés sur le volet. Elle espère s'imposer grâce à lui dans le cercle fermé de la haute joaillerie.

Grosse comme une balle de tennis, la pierre est baptisée "Sewelô" - ce qui signifie "découverte rare" dans la langue tswana, parlée au Botswana où elle a été extraite. Le diamant n'a pas encore été taillé ni même poli, et reste donc mystérieusement caché sous son enveloppe de carbone noir originel.

Avec un poids de 1.758 carats - soit environ 350 grammes - cette pierre s'impose comme le deuxième plus gros diamant brut au monde après le "Cullinan" et ses 3.100 carats, découvert en Afrique du Sud en 1905.

Une collaboration inédite

La semaine dernière, Lucara Diamond, société canadienne propriétaire de la mine d'où a été extraite la pierre en avril 2019, avait dévoilé un accord passé avec le tailleur de diamants HB Company basé à Anvers, et la maison Louis Vuitton, surtout connue pour son prêt-à-porter et ses sacs à main.

"L'objectif de cette collaboration sans précédent entre une compagnie minière, un tailleur et une grande...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !