L'animateur, chargé d'une mission patrimoine par le gouvernement, ne doute pas de la volonté des Français de participer au jeu, malgré la crise économique. Ils "répondent toujours présents quand on leur demande".
Loto du Patrimoine : "Le patrimoine religieux est très dégradé" car les communes "n'ont pas les moyens financiers de le sauvegarder", explique Stéphane Bern

Stéphane Bern a dévoilé, mardi 30 juin, la liste des 18 sites emblématiques qui bénéficieront de la troisième édition du Loto du Patrimoine cette année. Parmi eux, huit sont des édifices religieux. Pour l'animateur, chargé par le gouvernementcela s'explique par le fait que "le patrimoine religieux est très dégradé" car il appartient à des communes qui "n'ont pas les moyens financiers de le sauvegarder", analyse-t-il sur franceinfo.

franceinfo : Pourquoi près de la moitié des sites emblématiques sélectionnés pour le Loto du Patrimoine cette année sont-ils des édifices religieux ?

Stéphane Bern : À force d'avoir répété partout que l'on trouvait 900 millions d'euros pour Notre-Dame [de Paris] mais qu'on ne trouvait rien pour les petites églises de campagne, il y a peut-être cette volonté de rééquilibrer.

Quand vous avez l'église du village du Teil, après le tremblement de terre qui a dévasté la région, qui est en ruines, on se sent obligé de l'aider.

Stéphane Bern

à franceinfo

C'est une bonne photographie de l'état de notre patrimoine. Le patrimoine religieux est très dégradé parce que le patrimoine religieux appartient principalement à des...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !