ERUPTION - De forts taux de dioxyde ont été relevés dans la zone occupée par le volcan Grimsvötn, au sud de l'Islande. De quoi s'attendre à son prochain réveil.
L'Islande se prépare au réveil du Grímsvötn, un volcan subglaciaire

Neuf ans après, le Grimsvötn va se réveiller, ont annoncé les autorités islandaises mardi 22 juin. Ce volcan, situé sous une calotte glaciaire dans les Hautes Terres islandaises, au sud du pays, devrait reprendre une activité après sa dernière éruption, en mai 2011. Une certitude tirée de l'observation des taux de dioxyde particulièrement élevés, indiquant la présence de magma à faible profondeur. Un risque de blocage aérien Ce volcan, le plus actif du pays, entre en éruption à chaque décennie. Il y a neuf ans, son activité de plusieurs jours avait entraîné l'annulation d'environ 900 vols, après que les cendres qu'il projetait avaient atteint le Royaume-Uni et les côtes nord de l'Europe. 

Sa caractéristique subglaciaire entraîne également d'autres conséquences. En faisant fondre les glaces qui l'entourent, l'éruption entraîne des inondations, nommées "jökulhlaup" en islandais. Particulièrement brutales, elles peuvent (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !