Depuis la mi-juin, les scientifiques anticipent une éruption du Grimsvötn, situé dans le sud de l'île. Par ailleurs, trois séismes d'une magnitude supérieure à 5 ont été enregistrés ces derniers jours dans le nord du pays.
L'Islande enregistre une importante activité sismique et volcanique

Des séismes dans le Nord, un volcan dans le Sud. Ces trois derniers jours, plus de 3 000 secousses ont agité les sismographes, a annoncé l'institut météorologique islandais (en anglais), lundi 22 juin, avec un épicentre situé au large d'un village de la côte septentrionale. Cette activité est enregistrée alors que les scientifiques anticipent déjà depuis la mi-juin une nouvelle éruption du volcan Grimsvötn, situé dans la région méridionale. En effet, des taux de dioxyde de soufre particulièrement élevés ont été enregistrés, suggérant la présence du magma à faible profondeur.

Si l'éruption du volcan Eyjafjöll en 2010 avait provoqué la formation d'un immense nuage de fumée et semé le chaos dans le ciel européen pendant un mois, avec plus de 100 000 vols annulés et huit millions de passagers bloqués, les risques sont jugés plus faibles dans ce cas. Prudence, toutefois. En 2011, le réveil du Grimsvötn avait tout de même entraîné l'annulation de quelque 900 vols, les cendres ayant atteint le Royaume-Uni et les abords du continent européen. L'éruption de ce volcan subglaciaire peut également déclencher des inondations liées à la fonte des...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !