L'ancien directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk en Russie, Yoann Barbereau a fui la justice russe après avoir été condamné à 15 ans de camp. Un peu plus de deux ans après son retour en France, il publie sa version des faits et n'épargne ni la Russie, ni la diplomatie française.
L'incroyable histoire de Yoann Barbereau, l'homme qui a fui les "Geôles de Sibérie"

"Le FSB (les services secrets russes) a encouragé ma vocation d'écrivain : je les remercie de tout cœur." Dans un livre publié cinq ans jour pour jour après son incarcération dans une prison russe, l'ancien directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk Yoann Barbereau, qui a fui la Russie en 2017, livre un témoignage digne d'un roman d'espionnage.

"Réussir à écrire un livre, c'était mon ambition depuis longtemps. Mais ce livre s'est imposé à moi", raconte ce Nantais de 41 ans, auteur de Dans les geôles de Sibérie (Éditions Stock). D'une séance de tabassage dans une prison russe à sa fuite à pied à travers la forêt estonienne, les aventures narrées par Yoann Barbereau sont à proprement parler incroyables. Mais "je n'invente rien, je ne romance jamais", sauf pour protéger des amis, assure-t-il. "C'est la stricte vérité telle que je l'ai vécue."

Première fuite

Directeur de l'Alliance française d'Irkoutsk, en Sibérie, le Français avait été arrêté le 11 février 2015 par des hommes cagoulés, devant sa femme russe et leur fille alors âgée de 5 ans. Emprisonné 71 jours puis interné en hôpital psychiatrique, il est poursuivi pour une affaire de...

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !