COUP DE FREIN - Instaurée à l'été 2018 avec pour objectif de sauver entre 300 et 400 vies par an, la limitation à 80 km/h a depuis été abandonnée par de nombreux départements, pour revenir aux 90 km/h. D'autres ont pourtant décidé de maintenir ce dispositif.
Limitation de vitesse : pourquoi certains départements veulent rester à 80 km/h

Depuis fin décembre et la promulgation de la loi dite de "mobilité", les départements peuvent choisir de retourner ou non aux 90km/h au lieu de 80km/h. Au total, 32 départements restent aujourd'hui à 80 km/h, 26 sont retournés à 90 km/h et 34 hésitent à revenir en arrière ou repoussent l'échéance pour prendre une décision. Selon le Premier ministre Édouard Philippe, "300 à 400 vies par an" devaient être sauvées grâce à ce dispositif, deux ans étant nécessaires pour prouver son efficacité.

Si deux ans plus tard le gouvernement n'avance pas encore de chiffres, la Sécurité routière a annoncé que 209 vies ont été épargnées entre juillet 2018 et juin 2019. Parmi les 32 départements ayant décidé de rester à 80 km/h, le Gard, pour qui il est trop compliqué de revenir à la limitation de 90 km/h, avec les multiples règles à respecter imposées par le gouvernement. Ce changement de limitation de vitesse est également trop coûteux, un (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !