ESPACE SENSIBLE - C'est un sujet de plaintes vieux comme l'école : les élèves rechignent à aller aux toilettes. En cause, des problèmes d'hygiène, de vétusté ou encore d'insécurité. La région Ile-de-France a décidé de s'emparer du problème, car sauter la case toilette n'est pas sans conséquences sur la santé, comme le souligne Jean-François Pujol, pédiatre à Libourne, interrogé par LCI.
L'Ile-de-France s'empare du problème de la vétusté des toilettes scolaires

Qui n'a pas connu les toilettes de l'école au verrou cassé, sans papier pour s'essuyer, ni savon pour se laver les mains ? De quoi vous dégoûter à tout jamais. Et c'est ce qui se joue dans la plupart des établissements scolaires, chiffres à l'appui. Selon une enquête réalisée en 2018 par l'Ifop, un enfant sur deux se retient ainsi volontairement d'aller aux toilettes à l'école et 58 % y ont "remarqué des problèmes".

C'est notamment le manque d'hygiène qui est pointé du doigt. Un rapport sur la qualité de vie à l'école, publié en octobre 2017 par le conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco), rappelait d'ailleurs que, dans le secondaire, une insatisfaction quant à la propreté des toilettes est rapportée au chef d'établissement dans près d'un établissement sur deux. Mais les élèves soulignaient également des sanitaires vétustes.  Face à cet état de fait, récurrent depuis des (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !