Déjà buteur au Parc des Princes au match aller, l'attaquant algérien a provoqué la chute du Paris Saint-Germain mardi soir en inscrivant un doublé en demi-finale retour.
Ligue des champions : Riyad Mahrez, l’enfant de Sarcelles, bourreau du PSG et... fan de l'OM

Chantre du collectif, Pep Guardiola a aussi pu compter sur la réussite et les qualités individuelles de Riyad Mahrez pour emmener son Manchester City en finale de Ligue des champions. Après son coup franc gagnant au Parc des Princes à l'aller, l'Algérien a inscrit un doublé en demi-finale retour (2-0), mardi 4 mai. Une forme de consécration pour l'enfant de Sarcelles qui réalise sa plus belle saison avec les Citizens.

Après la grêle, tombée en abondance avant le coup d'envoi, Paris a pris deux fois la foudre. Dans le costume de Zeus, un ancien gamin de la banlieue parisienne, né à quelques kilomètres du Parc des Princes. Curieux destin que celui de Riyad Mahrez, passé par Quimper en CFA avant de rejoindre Le Havre en Ligue 2, recalé par l'OM, son club de cœur, avant d'exploser à Leicester. Feu follet des Foxes lors de cette incroyable épopée du titre de champion d'Angleterre (2016), le gaucher algérien n'a pas eu la vie facile en débarquant chez les Sky Blues de Pep Guardiola. Peut-être trop "libre" pour entrer dans le cadre de l'exigeant technicien espagnol sur son côté droit. Le cadre, il a fini par se le mettre en tête et le trouver par trois fois...