Opposé à Lille, mercredi à 21 heures, le club londonien, interdit de recrutement, mise sur les pépites issues de son centre de formation pour briller cette saison.

En juillet 2010, le groupe de rock alternatif londonien Young Guns sortait son premier album, « All Our Kings Are Dead ». Neuf ans plus tard, cet opus pourrait servir de bande originale à l’équipe de football de Chelsea.

S’ils ne sont pas « tous morts », un certain nombre des « rois » du club londonien − ces joueurs, comme Eden Hazard, Gonzalo Higuain ou David Luiz qui avaient fait les beaux jours des « Blues » ces dernières saisons - ne sont plus là.

Interdit de recrutement par la FIFA pour avoir enfreint la réglementation au sujet de transferts de joueurs mineurs, Chelsea a enregistré huit départs à l’intersaison et a, dès lors, misé pour s’en sortir sur une armada de jeunes pousses que le club avait,auparavant, préféré prêter à d’autres équipes.

Une révolution forcée

C’est avec cette escouade de « jeunes flingues », issus de son centre de formation, que le club de la capitale britannique se déplace à Lille, mercredi 2 octobre (21 heures), pour la seconde journée de la phase de groupe de la Ligue des champions.

L’« affaire » est assez savoureuse. Car, pendant des années, Chelsea...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !