Un but et une passe décisive d'Antoine Griezmann ont suffi au bonheur des Madrilènes pour s'imposer à Porto (1-3) mardi. Ils seront au rendez-vous des huitièmes en février.
Ligue des champions : Antoine Griezmann porte l'Atlético de Madrid, Milan bon dernier

Le "groupe de la mort" (Liverpool, Porto, AC Milan, Atlético de Madrid) a tenu ses promesses jusqu'à la dernière minute, mardi 7 décembre. En termes de suspense, au moins, car pour ce qui est du jeu, les téléspectateurs ont été déçus par des affiches pourtant prometteuses sur le papier. À l'arrivée, le club madrilène a arraché une qualification (victoire 3-1 combinée à une défaite 1-2 des Milanais) dont on aurait pu croire que personne ne voulait, vues les faiblesses respectives affichées.

La fin d'une campagne désastreuse pour Milan

La donne était simple : derrière Liverpool, déjà qualifié et en déplacement en Lombardie, chacune des trois autres équipes devait l'emporter pour se rapprocher de la qualification. L'AC Milan était en mauvaise posture, mais les Rossoneri y ont cru, et ont même été virtuellement qualifiés après l'ouverture du score de Fikayo Tomori (29e).

Our European nights end for this season; we'll be back

Le nostre notti europee finiscono qui, per questa stagione #MilanLiverpool#SempreMilan#UCLpic.twitter.com/qZB5tKoLaV

— AC Milan (@acmilan) December 7, 2021

Las, des errements défensifs, une récurrence dans la campagne...