Le gardien stéphanois a longtemps maintenu à flot les siens en multilpliant les arrêts décisifs, mais les Parisiens ont fini par s'imposer (1-3).
Ligue 1 : malgré Etienne Green, le PSG s’impose à Saint-Etienne, mais perd NeymarAFP

Jusqu’à la 79e minute, c’était « saint Etienne » ! Ou presque. Si l’équipe de Saint-Etienne a longtemps tenu le choc face au Paris-Saint-Germain, dimanche 28 novembre lors de la 15e journée de Ligue 1, elle le doit pour une large part à son gardien de but, Etienne Green.

Que ce soit face à Kylian Mbappé (trois fois), à Neymar (deux fois) ou à Lionel Messi, le gardien stéphanois a multiplié les arrêts décisifs, permettant aux siens de tenir en respect les Parisiens (1-1) pendant une bonne partie de la rencontre.

Mais, dans un stade Geoffroy-Guichard balayé par intermittence par la neige, les Stéphanois, réduits à dix juste avant la fin de la première période - expulsion de Timothée Kolodziejczak pour un tacle sur Kylian Mbappé -, ont fini par plier.

Angel Di Maria d’abord (79e minute), puis Marquinhos (91e) - déjà auteur du premier but - ont fait basculer définitivement le match. Sur ces trois buts, la passe décisive est venue de Lionel Messi.

Ces trois « coups d’éclat » ont sauvé le match de l’Argentin qui aura peu pesé sur le jeu. Un match durant lequel, par ailleurs, les Parisiens n’ont que peu...