CONTROVERSE - L'exposition sur le "design nazi" qui vient de s'ouvrir au musée du Design de Bois-le-Duc, ville du sud des Pays-Bas, déclenche une vive polémique. D'après l'établissement, sa vocation première est d'illustrer le rôle du design dans la diffusion de "la perverse idéologie nazie". Mais des voix s'élèvent pour demander son annulation.
L'exposition "Design du IIIe Reich" crée la polémique aux Pays-Bas

Ouverte depuis le 8 septembre, la rétrospective rassemblant des objets typiques de l’esthétique nazie au musée du Design de Bois-le-Duc rencontre un succès pour le moins controversé. Présentée comme "la première grande rétrospective du design du IIIe Reich" par le musée néerlandais, elle a selon lui une visée informative pour "montrer la grande contribution du design à la propagation et au développement de la perverse idéologie nazie". Mais cette intention est loin de convaincre tout le monde. Pour le journal progressiste néerlandais De Volkskrant, ce pari culturel, qui présente au public 275 pièces (dont notamment la célèbre coccinelle de Volkswagen), est réussi. "Vous faites une exposition sur le design nazi sans glorifier le fascisme", a salué le troisième quotidien des Pays-Bas, selon qui les responsables du musée sont arrivés à proposer "une exposition modeste et informative". Mais des voix s’élèvent pour critiquer cette initiative. "La Jeunesse communiste (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !