Bernard Bajolet était interrogé par la journaliste Caroline Roux, dans un documentaire consacré au président russe, Vladimir Poutine, et diffusé dimanche soir sur France 5.
L’ex-chef de la DGSE revient sur ses propos au sujet d’une « taupe » des Russes au cabinet d’un ministre de la défense français

L’ancien directeur du service de renseignement extérieur (DGSE) Bernard Bajolet est revenu, lundi 18 octobre, sur ses propos diffusés dimanche soir dans un documentaire, où il semblait confirmer l’existence d’une « taupe » au service des Russes au sein du cabinet du ministre de la défense français en 2017.

Interrogé pour la chaîne France 5 par la journaliste Caroline Roux sur le cas d’« une taupe qui avait intégré le cabinet même du ministre, Jean-Yves Le Drian », aujourd’hui ministre des affaires étrangères, M. Bajolet répond dans le documentaire Poutine, le maître du jeu, réalisé par Marie Lorand : « En effet, quand j’étais directeur général de la sécurité extérieure, j’avais fait remonter… » L’ancien directeur de la DGSE poursuit :

« Parce que dans les années précédentes, on disait : “Tout ça, c’est terminé.” Après la guerre froide, on n’a plus à perdre son temps contre des espions qui n’existent plus (…). La priorité, c’est la lutte contre le terrorisme, mais pour autant on voit bien que les activités d’espionnage n’avaient pas du tout cessé. »

Dans une « mise au...

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !