Un nouveau de train de mesures en faveur de l'hôpital devrait être annoncé après le mouvement social du 14 novembre.. juste après le vote de l'enveloppe par la Haute assemblée
Les sénateurs ne veulent pas voter un budget fictif pour l’hôpital

Rien ne se passe comme prévu ! Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 arrivait mardi en première lecture au Sénat. Mais les sénateurs sont courroucés. Ils doivent en effet se prononcer sur un texte qui fixe le budget des dépenses de santé, proposé en hausse de 2,3 % pour 2020, dont une progression plus modeste de 2,1 % pour l’hôpital, jugée largement insuffisante par beaucoup de parlementaires et par les acteurs de la santé eux-mêmes.

Mais Agnès Buzyn s’apprête à annoncer un nouveau train de mesures pour l’hôpital, dont justement… le relèvement de son budget, après le mouvement de grève de jeudi pour la défense de l’hôpital public, qui devrait être très suivi. Elle l’a annoncé aux sénateurs : « Des discussions sont en cours sur le niveau de l’Ondam », l’objectif national des dépenses d’assurance-maladie. Le budget devrait donc progresser au-delà du taux annoncé de 2,1 % pour l’hôpital. Chaque dixième de point supplémentaire correspond à une rallonge de l’ordre de 200 millions d’euros.

Du coup, les sénateurs s’agacent d’avoir à voter un texte et un taux de progression de la...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !