Dans le cadre du plan d'économies présenté vendredi 29 mai par la direction du groupe, le site du Val-de-Marne est le seul dont la fermeture a été clairement annoncée.
Les salariés de Renault Choisy en grève contre la fermeture du site

Cinq jours après la présentation du plan d’économies du groupe Renault, les salariés du site de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) ont cessé le travail, mardi 2 juin dès 6 heures du matin, à l’appel de toutes les organisations syndicales (FO, CFDT, CGT, CFE-CGC) pour protester contre la fermeture annoncée du site.

« Ce matin, on a distribué des tracts à l’ouverture du site. Depuis, on est en grève reconductible », a indiqué au Monde Abdelkader El Arguioui, délégué syndical CFDT du site, avant une prise de parole à l’entrée de l’usine.

Le site est le seul en France à être spécialisé dans la rénovation et le reconditionnement des moteurs et boîtes de vitesse pour permettre un échange standard à moindre coût pour le consommateur comme pour l’environnement. Vendredi, le président du groupe Renault, Jean-Dominique Senard, a annoncé le transfert de cette activité au site de Flins (Yvelines), faisant du site de Choisy-le-Roi, où travaillent 263 salariés, le « seul site à fermer en France à l’horizon 2022 » sur les 14 sites industriels du groupe.

« Quelle est la stratégie globale ? »

Les salariés savaient...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !