L'explosion des prix de l'énergie, électricité et gaz en tête, a poussé la Commission européenne à encourager les Etats-membres à prendre des mesures urgentes pour alléger les factures des particuliers.
Les prix de l’énergie au cœur des préoccupations européennes

Les prix du gaz ont enregistré une hausse de 8,7% en septembre en France. Ceux de l’électricité ne cessent d’augmenter aussi, + de 50% ces dix dernières années. Et c’est partout pareil en Europe, à tel point que la Commission européenne s’est emparée du sujet. Selon Les Echos le 24 septembre, Kadri Simson, commissaire en charge du secteur de l’énergie, rédige une communication qui sera publiée début octobre. Mais déjà, à l’issue d’une réunion avec les ministres européens de l’Energie et des Transports en Slovénie mercredi dernier, la commissaire a évoqué des réductions de TVA, des versements directs aux plus pauvres (comme en France avec le chèque énergie exceptionnel de 100 euros), ou encore des aides ciblées et temporaires pour les ménages et les petites entreprises.

Cette hausse des prix est due à la météo du printemps 2021, avec des températures très basses, ce qui a engendré une baisse des stocks de gaz. L’électricité éolienne a été faible et la Russie a connu des pannes, précisent nos confrères. Certains eurodéputés soupçonnent le géant Gazprom de manipulations de l’approvisionnement. Par ailleurs, les prix du carbone ont augmenté de manière anticipée, alors que la réforme du système d’échange de quotas d’émissions n’a pas été encore adoptée dans l’Union européenne. 

Consultation des citoyens

L’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV) a réagi à ces...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >