De plus en plus de créateurs s'affranchissent des vecteurs de communication traditionnels pour (faire) parler d'eux. Et sublimer leur maison à travers leur parcours
Les nouveaux maîtres de l’image

Marquer son temps

« Pendant longtemps, la communication dans la mode s’est faite sur les podiums ou par la marque. A l’heure des réseaux sociaux, on a besoin de plus d’humanisme et d’humanité, de renvoyer à quelque chose qui n’est pas corporate, mais de l’ordre de l’intime, du personnel et de l’affectif », constate Olivier Gabet, historien de la mode et directeur du musée des Arts Décoratifs de Paris. Les designers prennent donc un nouveau chemin, hors de la communication traditionnelle… et s’expriment de plus en plus sous de nouvelles formes. Ainsi, Jean Paul Gaultier prouve avec son Fashion Freak Show que l’on peut faire découvrir autrement son histoire et son parcours professionnel, à un public différent de celui des premiers rangs des défilés, plus varié, à travers une comédie musicale généreuse et ludique. Un immense succès, avec plus de 270 000 spectateurs aux Folies Bergère et un spectacle qui s’exporte. Cette performance s’explique par la sincérité jamais démentie du couturier, qui a abordé sa vie de façon intime et sans tabou.

La jeune génération a, elle aussi, une capacité à se mettre plus facilement sur le...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !