La mobilisation est forte en Inde, contre une loi sur la citoyenneté que certains jugent discriminatoire à l'encontre des musulmans.Le Premier ministre indien Narendra Modi est confronté lundi..
Les manifestations se propagent en Inde contre la loi sur la citoyenneté

La mobilisation est forte en Inde, contre une loi sur la citoyenneté que certains jugent discriminatoire à l'encontre des musulmans.

Le Premier ministre indien Narendra Modi est confronté lundi à la propagation à des campus universitaires des manifestations contre une loi sur la citoyenneté jugée discriminatoire à l'encontre des musulmans, donnant lieu à de violents heurts à New Delhi.

Surtout concentrées dans le nord-est de l'Inde ces derniers jours, entraînant la mort de six personnes, les manifestations se sont étendues dimanche soir à plusieurs campus du pays, en réaction aux violences plus tôt dans la journée au sein de l'université Jamia Millia Islamia de la capitale.

Manifestants et policiers se sont affrontés à l'intérieur et autour de cette université qui compte parmi les plus prestigieuses du pays, à la population étudiante majoritairement musulmane mais aux élèves de toutes les confessions et origines.

Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et chargé la foule à coups de bâtons, tandis que les manifestants sont accusés d'avoir incendié quatre bus et deux véhicules de police. Des vidéos montraient des scènes de chaos à l'intérieur même des bâtiments de l'université, avec des étudiants ensanglantés.

De nombreux étudiants et employés blessés

Selon la presse indienne, une centaine d'étudiants et une dizaine de policiers ont été blessés dans ces heurts. Une cinquantaine de personnes détenues ont été...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !