Dès lundi, les élèves de première se frottent aux nouvelles épreuves de contrôle continu. Mais certains enseignants envisagent de faire une grève de la surveillance, de ne pas corriger les copies ou de ne pas transmettre les notes.
Les lycéens de première commencent à passer les "E3C" : cinq questions sur ces nouvelles épreuves du baccalauréat menacées de boycott

Ils auront deux heures. Enfin, normalement. Les lycéens en classe de première ne sont pas certains de pouvoir aller au bout des épreuves de contrôle continu du nouveau baccalauréat qui débutent, lundi 20 janvier, dans de nombreux établissements. Plusieurs syndicats d'enseignants dénoncent en effet une réforme mal préparée et appellent au boycott. Franceinfo vous explique de quoi il s'agit et pourquoi cette nouvelle formule fait grincer des dents.

1 En quoi consistent les nouvelles épreuves ?

Elles s'appellent "E3C". Ces épreuves communes de contrôle continu débutent lundi pour les classes de première. Au programme : histoire-géographie et langues vivantes pour la filière générale, et mathématiques pour la voie technologique. Issus de la réforme du baccalauréat, c es nouveaux examens durent entre une heure et demie et deux heures, selon les disciplines. Ils doivent s'étaler sur un mois et demi en fonction des lycées. Pour favoriser l'égalité entre les candidats et les établissements scolaires, les professeurs doivent piocher dans une "banque nationale numérique de sujets". Les copies, anonymes, sont corrigées par d'autres professeurs que ceux de...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !