FOI - Emmanuel Macron l'a signifié ce mardi aux responsables des grandes religions : les lieux de culte ne rouvriront pas le 11 mai. Une évaluation devrait être faite au début ou à la mi-juin pour étudier la possibilité d'une réouverture.
Les lieux de culte ne devraient pas rouvrir avant mi-juin

Emmanuel Macron a d'abord échangé au téléphone avec le pape François, puis en audio-conférence avec les représentants des cultes et des associations laïques. Et le couperet est tombé : en raison de la pandémie, les lieux de culte ne rouvriront pas le 11 mai, et il n'y aura "pas de grand rassemblement jusqu'à la fin de l'été". 

Au mieux, une évaluation sera faite vers début ou mi-juin pour étudier la possibilité d'une réouverture, ont rapporté à l'AFP des responsables de culte et de loges maçonniques, ainsi que l'entourage du chef de l'Etat. "Il ne s'agirait pas de rouvrir les lieux de culte le 11 mai pour deux semaines et après les refermer. Le déconfinement propose une injonction paradoxale, retrouver la liberté mais avoir peur du virus. Donc il faut être très prudent dans la construction progressive de cette sortie", leur a-t-il expliqué, selon son entourage. La réouverture des lieux de culte, "ce sera sans doute plutôt pour le mois de (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !